23-10-09

Pour y croire !


S’il est bien deux équipes à la dynamique opposée, ce sont bien Liège et Charleroi. La première, victorieuse de la Supercoupe, avait entamé le championnat de manière canon, avec une défaite sur le fil à Ostende, couplée à deux probantes victoires face à Anvers et à Alost. Ce très bon parcours a cependant connu un premier coup d’arrêt le week-end passé avec la réception de Pepinster.

De son côté, Charleroi, éliminé du tour préliminaire de l’Euroligue, défait en Supercoupe, et battu lors de la journée initiale à Gand, s’est depuis fort bien rattrapé en prenant le dessus sur Mons et Anvers.

Faite de hauts et de bas, une saison se doit d’être gérée de la manière la plus régulière possible pour s’assurer les strapontins de tête en fin de championnat. La blessure de Jerry Johnson est ainsi un premier « down » que le Spirou devra gérer. Le club carolo, déjà pourvu de Tabu et Major en distribution, a annoncé qu’il ne chercherait d'ailleurs pas de solution extérieure via un nouveau renfort.

Toujours privé de Chris Hill, l’effectif carolo a accueilli cet été Nick Jacobson (ex-Bree) dans le rôle du sniper. Le reste de l’équipe, entièrement reconduite (hormis Matt Walsh, parti chercher les dollars slovènes), se connaît donc bien et a appris à gérer les moments plus délicats ensemble. Au coaching, l’arrivée de Giovanni Bozzi a apporté un style différent au jeu carolo, et les semaines devraient permettre à Charleroi de densifier son fond de jeu.

Ce vendredi soir, c’est donc dans deux dynamiques différentes que les équipes croiseront le fer pour la deuxième fois cette saison. Bien qu’amoindri par quelques malades cette semaine, Belgacom Liège Basket devrait se présenter au complet, alors que Wilkinson devrait avoir retrouvé l’entièreté de ses moyens pour ce soir.

Qui sortira victorieux de ce duel ? Réponse sur le coup de 22h, dans un Spiroudôme que l’on prévoit plein comme un œuf !
 
 
Website by Cible Communication

Site Optimisé pour 1024 x 768 IE6+ & Firefox2.0+