jointeam icon
jouer à liège basket
En savoir plus
basketball icon
nous contacter
info@liegebasket.be
Sous la loupe : Zyga Fifolt (par Denis Esser)

Zyga, que penses-tu de cette partie face aux Kangoeroes ?
« Je pense qu’on a fait trop d’erreurs en défense et perdu trop de ballons faciles en attaque. On doit jouer plus dur en défense et aussi plus en équipe si l’on veut renouer avec le succès. »

On n’est jamais content de perdre mais qu’un double-double atténue ce sentiment ?
« Non, pas du tout, on a perdu !!! »

Que s’est-il passé à la reprise après le repos ?
« Au contraire d’eux, on n’a pas repris avec assez d’agressivité, on n’a pas bien appliqué les consignes du coach. On a perdu des balles sur pick and roll et ils les ont très bien exploité pour faire le trou. En trois minutes, on était à -20 et là c’est très dur de revenir »

Comment te sens-tu dans cette équipe et à Liège ?
« Très bien, franchement tout se passe bien dans l’équipe. On se comprend bien et on s’entend bien, c’est chouette. Et puis la région est chouette aussi.

Denis Esser

Un constat et un hommage ! (par Denis Esser)

Ne nous leurrons pas, le résultat de notre rencontre de ce samedi face au finaliste des derniers Play- Off belges est quelque peu flatté. Si nous terminons à 16 longueurs seulement de Malines (65-81), Il y en eu 29 quelques minutes plus tôt, avant que les deux coaches ne se lancent dans les traditionnelles rotations du « Garbage time » d’un match définitivement plié.


Tout est-il à jeter pour autant dans cette partie ? Non ! Face à une équipe dominante physiquement, nos Liégeois ont tenu le choc durant une mi-temps en dépit du handicap causé par les forfaits de Brieuc et Nik tandis que Iaro et James étaient en manque évident de rythme après leurs blessures.On a vu de bonnes choses en début de partie - notamment de la part de Zyga (10 pts et 5 rbds dans le premier quart) – et plus généralement avant le repos où nous ne comptions que 6 unités de retard (38-44).


Après, ce fut beaucoup moins bon et ce qui est relever pour un groupe qui a déjà montré ses qualités de résilience, ce craquage fut aussi mental que physique même si, encore une fois, l’écart final ne le traduit pas vraiment. On connait donc les axes d’amélioration à travailler avant de se rendre à Mons samedi prochain.

Encore un mot ou plutôt un immense coup de chapeau à notre ancien joueur Wen Mukubu. Après avoir tutoyé la mort les yeux dans les yeux il y a moins de six mois, son retour à ce niveau – surtout à son âge – est le signe d’une incroyable force mentale. Quel symbole après tant de souffrance et un travail acharné que de voir le Capitaine malinois avoir inscrit les deux premiers points du club en compétition européenne. Ce samedi, contre un club qu’il connait bien, il fut encore « The Boss »…
Respect Wen !

Denis Esser

Dragan et Lemaire absents, nos liégeois n

Après le revers à Charleroi, nos liégeois accueillent d'un pas déterminé les Kangoeroes de Malines. Il est temps pour Ioann Iarochevitch de retrouver le chemin du terrain, tandis que Brieuc restera au repos encore un peu suite à sa blessure de la semaine dernière. Nos Taureaux mettront-ils le feu pour leur deuxième match à domicile ? Nick Dragan restera finalement sur le banc pour l'échauffement... Les derniers conseils du coach et le match est lancé ! Un esprit d'équipe se fait tout de suite ressentir chez nos liégeois ! Le jeu collectif leurs permet de rester debout malgré des adversaires agressifs (6-4). Les hommes de Kristof Michiels récupèrent l'avantage (10-11), ils profitent de la baisse d'énergie ainsi que de la faible réussite de notre équipe pour s'éloigner et grapiller des points. Malgré de bons Fifolt et Bruwier en fin de quart, les adversaires mèneront après 10 minutes de jeu (16-24).

Le match de coupe d'Europe en Bulgarie n'a pas fatigué les malinois...ils montent crescendo en puissance laissant notre équipe sans solution (25-35). Devancés de 10 unités, nos Taureaux n'abandonnent rien...la jeunesse sur le terrain assure tels des guerriers (30-37) ! Les Kangoeroes ne rendent pas la tâche facile à nos couleurs...mais ils charbonnent au four et au moulin pour revenir dans le match ! Ils s'en sortent finalement plutôt bien après 20 minutes de jeu (38-44).

Les erreurs aux vestiaires, nos joueurs reprennent le match avec les idées claires ! Il ne tarde malheureusement pas aux malinois de reprendre leur avantage et même plus (40-55). Notre équipe ne parvient pas à s'imposer : perte de balles, rebonds difficiles, faible réussite. Mais où sont donc passés nos liégeois ? On pourrait même soupçonner l'arbitrage qui laisse à désirer... Notre équipe n'arrive plus à conclure et subit ce troisième quart. Le marquoir affiche alors 48-69 après 30 minutes.

Nos liégeois nous feront-t-il à nouveau une remontée comme face à Alost ? En tous cas, ce n'est pas bien parti...(48-74). L'abscence de Dragan se fait ressentir, nos joueurs sont fatigués et ne trouvent pas de solution (50-77). On aurait même tendance à dire : "Tu pousses le bouchon un peu trop loin, Maurice ". Notre équipe n'aura pas redressé la barre comme il le fallait...ils s'inclineront finalement sur le score de 65 à 81. Un match très compliqué pour nos liégeois et à oublier très vite...

La galerie photos de Léa Collin : https://www.liegebasket.be/galerie?liege-malines-15-10-22

Chers supporters, nos liégeois se déplaceront à Mons samedi prochain.

Report du match contre Limburg !

Le match contre Hubo Limburg United, prévu initialement le 6 novembre est reporté au jeudi 09 février 2023 à 20h30.

Les personnes ayant déjà acheté des places pour ce match peuvent contacter le secrétariat pour faire un échange pour une autre date : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pas de chance pour nos liégeois face aux carolos ...

Ce samedi, nos liégeois se rendent au Spiroudôme de Charleroi. L'occasion pour Moussa Noterman de défier ses anciens coéquipiers...mais ce sera sans Potier (entorse). Coup de sifflet, entre-deux.. c'est parti ! Charleroi ouvre le score après 1min30 de jeu (2-0). Notre équipe n'arrive cependant pas ni à s'imposer, ni à entrer dans le match... Nos joueurs sont en difficulté, les constructions n'aboutissent pas et les irrégularités dans leur jeu les pénalisent (10-1). Ensuite, une reprise en main se fait ressentir de la part de nos liégeois (10-7). Malheureusement, Libert et Schoepen, beaucoup trop insistants, mènent la barque à la fin du premier quart temps (24-14).

Nos joueurs remontent sur le parquet avec une autre mentalité...tels des taureaux entrant dans l'arène ! Le chaud et le froid soufflent sur notre équipe, un coup c'est froid (28-19), un coup c'est chaud (30-26). Nos liégeois n'arrivent pas à dépasser leurs adversaires mais ils ne baissent pas les bras et montrent aux hommes de Sam Rotsaert que le jeu ne fait que commencer et que rien n'est acquis. Ni Libert, ni Schoepen ne fera peur à nos guerriers liégeois (34-28). Les efforts paient en fin de première mi-temps, nos couleurs ont trouvé le bon bout...ils ne sont plus qu'à une unité du Spirou (39-38).

Les carolos n'apprécient pas de se faire reprendre par leurs adversaires chez eux...ils trouvent nos failles et appuient là où ça fait mal (45-38). La défense sang et marine bat de l'aile face à des adversaires trop agressifs...ce qui ramène nos liégeois à la case départ avec - 11 points (53-42). L'écart se creuse dangereusement pour nos joueurs, ils gardent malgré tout la tête sur les épaules et n'abandonnent pas. Après 30 minutes de jeu, le marquoir affiche alors 59-47.

Il reste alors 10 minutes à nos liégeois pour créer un exploit au Spiroudôme. La remontée sera dure mais toujours possible avec leur hargne et leur volonté (59-51). Mais le jeu et la précipitaion ne font pas bon ménage (64-56). Nos liégeois souffrent et subissent ces dernières minutes de jeu (72-58). Les carolos gagnent finalement ce duel sur le score de 83 à 62.

Les photos de Léa Collin : https://www.liegebasket.be/galerie?charleroi-liege-08-10-22

Chers supporters, retrouvez nos liégeois samedi 15 octore à Huy, on vous attend nombreux !

Une première réussie !

Ne boudons pas notre plaisir: au soir de la première journée de cette nouvelle saison, notre club pointe en tête et surtout se positionne comme porte-étendard des clubs wallons ! Qui l’eut cru il y a seulement quatre mois quand on nous refusait une licence qui, in fine, allait nous être accordée - sur base du même dossier - six semaines et surtout 50.000 € de faux-frais plus tard…

Ceci posé, il convient de ne pas être naïf non plus: ce premier succès, s’il rassure et confirme la mentalité de nos joueurs, ne sera strictement s’aucune utilité – sauf sur le plan moral l’espace de quelques heures, voire quelques jours – s’il n’est pas suivi d’autres.  D’autres victoires ou, à défaut, de belles prestations de nature à confirmer à tous, et aux candidats sponsors en tous cas, que décidément non, Liège basket n’est pas moribond mais entend bien reprendre dans cette BNXT League une place à part entière que légitimise sa présence depuis le début de ce siècle.

Cette soirée de samedi c’est avant tout un nouveau départ, et une première réussie dans un nouvel environnement. Il suffisait de voir la joie du public, venu déjà assez nombreux, mais aussi des acteurs de terrain – et avant tout d’un Lio Bosco rayonnant de bonheur – pour se dire que tout cela n’est pas vain.

Bien sûr, il y a des imperfections à gommer et des axes de progression, que ce soit sur ou en dehors du terrain mais il s’est passé quelque chose ce samedi au Hall de la Croix-Rouge, peut-être l’élément fondateur d’une nouvelle aventure.

« Qui vivra verra » comme le dit si bien l’adage. En attendant, profitons de ce succès et n’oublions pas que l’appétit vient en mangeant…

Denis Esser (article et photo)      

Les maestros Potier, Van Den Eynde et Fifolt...les clés de la victoire !

Chers supporters, ça y est, c'est le Jour-J pour notre équipe ! Nouvelle salle, nouveaux joueurs, d'autres objectifs...il est temps de lancer cette nouvelle saison. Pour l'occasion, les hommes de Lionel Bosco accueillent les Okapis d'Alost. 3-2-1...la saison est lancée ! Nos liégeois ne s'en sortent pas trop mal et mettent tout de leur côté (7-2). Notre Captain Brieuc n'entre malheureusement pas bien dans le match mais pendant ce temps-là, Dragan et Fifolt font le job (13-16). Les adversaires persent le jeu liégeois et poussent nos joueurs à la faute. Les pertes de balles se multiplient et le jeu devient brouillon. Malgré les points encaissés trop facilement, les liégeois restent dans le match après 10 minutes (17-23).

Coach Bosco face à ses joueurs, la tension monte ! Mais tout le monde garde son sang froid et repart au combat. Les conseils du coach portent leurs fruits, ils ont bien l'intention de marquer leur territoire. La constance de Potier amène l'équipe à égalité (26-26). Les alostois ont tendance à vouloir s'échapper (28-32) mais les liégeois ne lâchent pas et mouillent leur maillot pour défendre cette nouvelle équipe en pleine progression. Notre capitaine reprend les rennes et égalise à nouveau (34-34). Nos taureaux doublent l'effort pour tenter de déstabiliser ces Okapis, ils resteront finalement à un seul petit point avant le repos aux vestiaires (38-39).

Le match reprend mais pas d'un bon pied pour nos couleurs, ils poussent leurs adversaires à grapiller des points derrière la ligne des lancers francs (39-42). Les secondes défilent, notre équipe se bat corps et âmes pour raccrocher au score (41-47). Potier et Fifolt explosent, nos Taureaux se rapprochent (48-49), mais peinent à se démarquer et plier le match... Le marquoir affiche alors 52-56 après 30 minutes de jeu.

Le dernier quart ne débute pas de la meilleure des manières, les pertes de balles continuent et handicapent sérieusement nos couleurs (52-62). Malgré un retard de 10 points ainsi que des erreurs par ci par là, nos liégeois n'abandonnent pas... et avec un coup de pouce de Lemaire et Fifolt, le marquoir remonte généreusement en faveur de notre équipe (67-64). C'est évidemment quand tout semblait acquit pour les Okapis que nos joueurs piquent là où ça fait mal. Le trio Fifolt, Van Den Eynde et Potier ont mis le feu en ce dernier quart... Le fait de ne jamais abandonner ainsi que de fournir de gros efforts mène finalement à la victoire (82-73).

On dit toujours : "il faut se méfier de l'eau qui dort" et Liège en est la preuve ce soir. Le chaudron hutois-liégeois aura porté l'équipe vers la victoire ! Rien de mieux que de débuter la saison sur une victoire, et ce ne sera pas la dernière !

Les photos de Léa Collin (à venir) : https://www.liegebasket.be/galerie

Restez attentifs, nos liégeois n'ont pas encore montré tout ce qu'ils avaient dans le ventre.

Chers supporters, on se retrouve la semaine prochaine à Charleroi...

La préparation continue difficilement aux Pays-Bas...

Les liégeois entrent bien dans leur match. Van den Eynde mène le jeu et Fifolt sous l'anneau, c'est pari gagné. Une complicité s'installe, un esprit d'équipe se ressent. Ils prennent leurs marques assez rapidement mais c'est sans compter sur les adversaires qui augmentent le rythme et passent malheureusement devant après 10 minutes de jeu en profitant des petites maladresses liégeoises (20-15). Le jeu continue malgré tout et l'écart se creuse. Les hommes de Lionel Bosco souffrent du dynamisme des hollandais. Quelques minutes difficiles tout en tenant un écart raisonnable, c'est alors 38-32 après 20 minutes de jeu.

La pause au vestiaire n'aura pas été bénéfique pour nos liégeois qui peinent à se remettre dans le match malgré un Dragan en forme, ils perdent du terrain et s'éloignent dangereusement des adversaires (56-44). La combativité des jeunes belges en fin de match n'aura pas suffi.Nos liégeois s'inclinent alors sur le sol néérlandais (83-59)

NEWSLETTER

S’inscrire à notre newsletter !

Être tenu au courant des derniers résultats ? Nos actions, nos activités ? Inscrivez-vous !

logo

CONTACT

jouer au liège basket
jouer au Liège basket
En Savoir Plus
Contacter Liège Basket
nous contacter
info@liegebasket.be
VIP Liège Basket
Devenir partenaire ?
vip@liegebasket.be

INSTAGRAM